Accueil > Nouvelles

Tourisme Montérégie réitère son invitation à travailler avec la Ville de Longueuil

Tourisme Montérégie a le mandat du développement, de la promotion et de l’accueil touristique en Montérégie, incluant Longueuil et la Rive-Sud dans son ensemble. Dans cette perspective, Tourisme Montérégie a toujours tendu la main à la Ville de Longueuil dans la réalisation de ses projets touristiques.

C’est donc avec stupéfaction que Tourisme Montérégie a appris le dépôt d’un mémoire par la Ville de Longueuil, devant la Commission de l’Aménagement du territoire de l’Assemblée nationale, le 31 janvier, réclamant le statut de région administrative distincte pour l’agglomération de Longueuil. Tourisme Montérégie et les entreprises touristiques de la région n’avaient jamais été consultées dans le cadre de cet exercice.

Troisième région la plus visitée au Québec avec plus de 7,5 millions de visiteurs annuellement et deuxième au Québec pour le nombre d’excursionnistes, la Montérégie se positionne également troisième au Québec au niveau du tourisme d’affaires et première au Québec en matière d’agrotourisme. La région connait également une croissance continue de son nombre de nuitées générées annuellement et se situe dans le peloton de tête des régions du Québec.

La Montérégie fait parler d’elle partout en province grâce au dynamisme de son industrie touristique, ses campagnes de promotions par produits-marchés qui font de Tourisme Montérégie un spécialiste en marketing de niche et par les centaines de millions de dollars investis par ses entrepreneurs dans l’offre touristique régionale au cours des dernières années.

Parmi les meilleures réalisations de la région, prenons par exemple le cyclotourisme, le tourisme d’affaires, le plein air avec des importants parcs comme Boucherville et Saint-Bruno ou encore la Maison du tourisme de la Montérégie, déjà reconnue comme un modèle international en matière d’accueil et de promotion touristique. La réputation touristique de la Montérégie n’est plus à faire.

« Les entreprises touristiques du secteur Rive-Sud ont également connu une excellente performance touristique au cours des dernières années », souligne la présidente de Tourisme Montérégie, madame Marthe Langlois, elle-même hôtelière à Boucherville depuis plus de 20 ans.

« Tourisme Montérégie a investi plus de 7,5 millions de dollars au cours des dernières années pour faire la promotion des intervenants touristiques de la Rive-Sud. Cette portion de la Montérégie représente 47% du parc hôtelier de la Montérégie et 27% des produits touristiques », précise monsieur Éric Fournier, directeur général de Tourisme Montérégie.

« Il est impensable de diviser l’offre touristique de la Montérégie en trois autres structures. Nous serions tous considérablement affaiblis et nous ne pourrions plus nous démarquer de la concurrence. Nous diminuerions nos masses critiques en trois et il serait impossible de tout refaire trois fois en terme de promotion », affirme Réjean Parent, responsable de Réseau vert qui regroupe les pistes cyclables de la Montérégie, dont La Riveraine située à Longueuil.

Même réaction chez les hôteliers de la Rive-sud qui participent au comité hôtelier de Tourisme Montérégie. « La compétition entre les régions touristiques est très féroce, les entreprises touristiques de la Montérégie ont appris à travailler ensemble et nos résultats sont concluants. Nous n’avons pas les moyens de nous diviser, notre capacité de payer comme entreprise est limitée et nous devons gérer nos ressources avec efficacité. La concurrence sur les marchés n’a jamais été aussi vive, l’économie du Québec reste chancelante et les coûts d’opérations de nos entreprises sont en hausse continuelle. En contrepartie, l’industrie touristique du Québec a de la difficulté à progresser depuis près de 10 ans. Nous avons appris à travailler ensemble et cela fonctionne. »

« Le potentiel de Longueuil et de la Rive-Sud dans son ensemble est immense et l’avenir d’une Rive-Sud forte dans une Montérégie forte est très prometteur. Vouloir se comparer à Laval avec un modèle qui a été mis en place il y a 25 ans (1987), n’est certes pas une solution. Avec les problèmes que connait la région de Montréal et les développements de l’autoroute 30, nos avenirs sont prometteurs. Tourisme Montérégie ne demande qu’à travailler en collaboration avec Longueuil plutôt qu’en duplication. Si la Ville de Longueuil a des projets touristiques, nous serons son principal allié », conclut la présidente de Tourisme Montérégie, Marthe Langlois, qui confirme qu’une rencontre a déjà eu lieu la semaine dernière entre la Ville de Longueuil et Tourisme Montérégie.

Plusieurs énoncés et affirmations qui ont été communiqués doivent être resitués dans leur contexte.

Tourisme Montérégie est une association touristique régionale et est un organisme privé à but non lucratif qui regroupe près de 400 entreprises. Elle a principalement pour mission le développement, la promotion, l’accueil et l’information touristiques de la Montérégie.

 

- 30 - 

Source :
Tourisme Montérégie
François Trépanier
Service des communications
Tél. : 1 866 469-0069, poste 2228
ftrepanier@tourisme-monteregie.qc.ca

Retour aux communiqués