Accueil > Nouvelles

Le budget Bachand très bien accueilli en Montérégie

Tourisme Montérégie se réjouit de la décision du gouvernement du Québec, annoncée dans le dernier budget du ministre Raymond Bachand, d’investir 175 M$ au cours des cinq prochains exercices dans l’industrie touristique québécoise. Cette mesure gouvernementale permettra d’appuyer des investissements de près de 465 M$ dans le secteur touristique durant les cinq prochaines années.

« Ce budget laisse beaucoup de place à l’industrie touristique et nous en sommes très heureux. C’est la première fois que l’industrie touristique est un élément considéré comme moteur dans la stratégie économique du Québec. Il y a plusieurs mesures mises en place qui nous permettront de progresser », souligne le directeur général de Tourisme Montérégie, Éric Fournier.

« J’aimerais féliciter la ministre du Tourisme et ministre responsable de la Montérégie, madame Nicole Ménard, pour son travail acharné en marge de ce budget ainsi que monsieur Raymond Bachand, ministre des Finances et ancien ministre du Tourisme, pour ces excellentes nouvelles », ajoute Marthe Langlois, hôtelière à Boucherville et présidente du conseil d’administration de Tourisme Montérégie.

Deux points majeurs de ce budget auront des conséquences directes sur l’industrie touristique montérégienne: le premier de ces points est qu’un crédit d'impôt remboursable permettra d'appuyer des investissements de 240 M$ pour favoriser la modernisation de l'offre d'hébergement en région, dont plusieurs pourront être réalisés en Montérégie.

« De nombreux établissements hôteliers de la région pourront profiter de ce programme dont l’objectif est de remettre à niveau et rendre plus compétitif le parc hôtelier québécois », conclut madame Langlois.

Deuxièmement, des investissements de 35 M$ sont prévus au cours des deux prochaines années pour l’amélioration des parcs de la SÉPAQ, dont ceux prévus aux Îles de Boucherville qui pourra mener à terme ses principaux projets de développements et devenir un pôle récréotouristique encore plus attractif sur la Rive-Sud.

De plus, une bonification de 22,5 M$ sur cinq ans du programme d'aide financière aux festivals et événements touristiques pourra aider de façon significative quelques événements de la Montérégie. Même chose du côté des attraits touristiques qui verront les ressources dédiées à leur développement être bonifiées, entre autres par Investissement Québec.

D’autre part, à la demande des régions où s’applique déjà la taxe sur l’hébergement de 2 $ ou 3 %, s’il y a consensus régional, cette taxe pourra être haussée à 3 $ ou 3 %. Tourisme Montérégie n’est pas fermée à cette option qui devra toutefois être évaluée en comité de travail.

Parmi les points moins attrayants pour la région, il faut souligner l’absence de grands projets régionaux qui auraient pu être appuyés par ce budget. Le budget 2012 est excellent pour les villes de Montréal et de Québec qui voient ainsi une vingtaine de projets majeurs et structurants se concrétiser. Cette facette du budget ne s’applique malheureusement pas à la Montérégie qui n’a présentement aucun grand projet public à caractère régional en discussion, qui aurait pu être financé dans ce budget. À titre d’exemple, un Centre de foires pour la Rive-Sud aurait pu être un projet fort intéressant.

Tourisme Montérégie est une association touristique régionale et est un organisme privé à but non lucratif qui regroupe près de 400 entreprises. Elle a principalement pour mission le développement, la promotion, l’accueil et l’information touristique de la Montérégie.

 

- 30 -

 

Source :

Tourisme Montérégie
François Trépanier
Service des communications
Tél. : 1 866 469-0069, poste 2228
ftrepanier@tourisme-monteregie.qc.ca

Retour aux communiqués